Barachois In Situ : Gens, art et histoire

En 2014, quand la collectivité de Barachois a entamé son processus de revitalisation avec l’appui de la CEDEC, les citoyens étaient motivés par plusieurs idées pouvant faire connaître leur lagon où abondent la faune et les possibilités.

Le Rocher Percé étant à proximité, leur priorité consistait à créer leur propre attraction touristique et à soutenir l’infrastructure nécessaire pour attirer les visiteurs des régions avoisinantes.

Réalisant qu’ils devaient restaurer et embellir leur quai dilapidé et la halte routière, ils ont fait appel à la communauté artistique et leur ont donné un rôle prépondérant.

L’idée de l’activité d’art vivant, Barachois In Situ, était née. En 2016, la communauté a invité six artistes à travailler sur le site pendant huit jours afin de créer des objets d’art en utilisant du matériel trouvé près du quai et de la plage.

Leur travail est demeuré sur place pour le restant de l’été et il a attiré plusieurs milliers de touristes sur le site. En même temps, les environs du quai ont été nettoyés et le quai et la halte routière ont vu les améliorations structurelles nécessaires effectuées simultanément, préparant ainsi la collectivité pour d’autres occasions de développement économique.

Aujourd’hui, avec la deuxième édition de cette activité biennale tenue du 1er au 11 août 2018, tout le monde en parle encore une fois.

Cet été, neuf artistes travailleront sur le site, contribuant ainsi activement à la revitalisation de la collectivité, y compris l’infrastructure touristique, la conception de produits et la création d’emploi. Ce travail permettra à cette petite collectivité de devenir un attrait touristique populaire, comme le point touristique actif avoisinant, Percé.

Le 19 juillet, Vaste et Vagues, l’organisme d’accueil, lancera la programmation de 10 jours de l’activité BARACHOIS IN SITU, LA BIENNALE, BISLaB 2018. La CEDEC est un fier organisme partenaire de cette activité par l’entremise d’une contribution financière et de la mobilisation de la communauté anglophone.

Participant à cette activité, Vaste et Vagues, la CEDEC et bien d’autres partenaires (y compris le Conseil des arts et des lettres du Québec, la MRC de Rocher Percé et la municipalité de Percé, dévoilera l’exposition photo « Gens, art et histoire » tenue à l’historique magasin général Thompsons. Autrefois nommé le magasin général Robins, ce magasin, ayant vu le jour en 1766, se trouve à être l’une des plus vieilles entreprises en Amérique du Nord.

Cette collection de photos, une idée de John Michaud (un résident de l’endroit), provient de la communauté. Elle célèbrera également l’histoire et le patrimoine de la région et servira à faire connaître les moments marquants d’In Situ 2016 et à ajouter de la valeur à cette entreprise locale qui dessert Barachois et les collectivités avoisinantes.

L’exposition au magasin général Thompsons sera ouverte jusqu’au 2 septembre 2018. Bien que plusieurs photos demeurent au magasin, d’autres seront dispersées partout dans la collectivité afin de servir de rappel indiquant que Barachois célèbrera son 350e anniversaire en 2022.