La Zone multilingue facilite le rapprochement entre les employeurs et les chercheurs d’emploi et la communauté

18 avril 2017 | Main-d'œuvre

Salon Priorité-Emploi Estrie 2017

Le travail effectué dans les coulisses permet de prendre le portrait de la communauté dans toute sa diversité. Cette année marque la deuxième occasion où la CEDEC a organisé une Zone multilingue lors du Salon Priorité-Emploi Estrie avec la collaboration de La Direction régionale Emploi-Québec Estrie, de l’Association des Townshippers’ et d’une formidable équipe de bénévoles!

Le Salon a accueilli plus 3 500 visiteurs cette année et plus de 90 exposants.

Plus d’une centaine de chercheurs d’emploi ont complété des évaluations écrites et orales de leur compréhension et de leurs capacités d’expression au cours des deux jours qu’a duré le salon de l’emploi. La Zone a accueilli un microcosme représentatif de la communauté : du nouvel arrivant dont l’apprentissage du français (leur deuxième ou troisième langue) progresse par bonds, jusqu’au chercheur d’emploi d’âge mûr à la cherche d’un nouveau défi et aux étudiants prêts à conquérir le monde.

Une augmentation marquée de la présence des anglophones a été observée : 28,3 % des chercheurs d’emploi qui se sont présentés à la Zone ont fait évalué leurs compétences en français langue seconde en 2016 contre 9,6 % en 2016.

Émergeant de la Zone, Pascal Brassard tient en main la preuve de ses compétences en langue seconde et il est prêt à rencontrer les employeurs présents au Salon. Étienne Domingue, un des bénévoles de la Zone multilingue, se trouve à droite.

En plus des résidents locaux, des chercheurs d’emploi de Montréal à la recherche d’emploi en Estrie ont également visité la Zone. Quelques-uns de ces individus ont quitté la Zone avec la confirmation d’une connaissance avancée de leur deuxième et troisième langue, soit le français et l’anglais.

Des conversations en individuel ont révélé que les chercheurs d’emploi parlent plusieurs langues différentes dont, entre autres, l’espagnol, des langues afghanes et plusieurs langues africaines.

« La Zone a joué un grand rôle dans la réussite du salon cette année. Nous avons beaucoup de candidats, beaucoup plus que ce à quoi on s’attendait, et pour gagner du temps, nous avons envoyé à la Zone tous les candidats qui nous ont dit ne pas tout à fait maîtriser leur langue seconde. »

Nancy Romanick
Recruitment Specialist, Global Excel Management

Plusieurs employeurs à la recherche de candidats bilingues en ont recommandé quelques-uns à la Zone afin de confirmer leur niveau de compétences alors que d’autres ont alimenté leur banque de candidatures grâce à une meilleure compréhension des niveaux de compétences en langue seconde des candidats.

« La Zone a joué un grand rôle dans la réussite du salon cette année », a indiqué Nancy Romanick, une spécialiste du recrutement chez Global Excel Management. « Nous avons vu beaucoup de candidats, beaucoup plus que ce à quoi on s’attendait, et pour gagner du temps, nous avons envoyé à la Zone tous les candidats qui nous ont dit ne pas tout à fait maîtriser leur langue seconde. »

Quand vient le temps de pourvoir des postes avec des candidats qui ont utilisé les services de la Zone, madame Romanick explique la stratégie de recrutement de l’employeur qui se présente au salon.

« Quant aux gens que nous avons embauchés, nous avions en fait que peu de postes à pourvoir. »

« Nous participons à ce type d’événement pour obtenir une bande de candidatures de qualité. Nous avons ajouté plus de 50 personnes. À peu près toutes ont été envoyées à la Zone et la plupart y sont allées. »

La présence de la Zone multilingue a été une source d’inspiration pour une autre zone d’évaluation cette année. La Zone bureautique, où l’on retrouvait des visages amicaux du Centre de formation professionnelle de Lennoxville, a permis aux visiteurs de faire évaluer leurs compétences en informatique et en comptabilité en français et en anglais.

Un merci tout particulièrement chaleureux à nos bénévoles qui se sont présentés à la Zone cette année. Nous espérons vous revoir l’an prochain.

La Zone multilingue à la Foire de l’emploi

Il fallait être à Québec le 31 mars et le 1er avril 2017 pour participer à la 19e édition annuelle de la Foire de l’emploi de Québec–Chaudière-Appalaches. L’équipe expérimentée de la Zone multilingue a accueilli 318 chercheurs d’emploi et évalué leurs compétences en français et en anglais langue seconde, dont 12 % ont fait évaluer leurs compétences en français langue seconde. Par le passé, près de 40 % des employeurs présents à la Foire de l’emploi avaient des postes à pourvoir qui exigeaient des compétences en anglais langue seconde.

Le nombre d’offres d’emploi offertes à Foire de l’emploi a augmenté au cours de la dernière décennie en raison de la mondialisation, du nombre accru des possibilités d’exportation et également d’une plus grande collaboration entre des partenaires du milieu qui soutiennent les chercheurs d’emploi qui mettent tout en œuvre pour améliorer leurs compétences et atteindre leurs objectifs de carrière.

La Zone multilingue dessert à la fois les chercheurs d’emploi et les employeurs de la région de Québec depuis plus 10 ans.

La Zone, qui compte sur le soutien de l’équipe de la Foire, d’Emploi-Québec, de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec et de la Chambre de commerce de Lévis, est dirigée par le Centre de formation Eastern Québec et appuyé par le Centre de la famille Valcartier, par Voice of English-speaking Québec et par la CEDEC.

Cette année, la Foire de l’emploi a accueilli 163 employeurs et 10 100 visiteurs en deux jours, ce qui représente une augmentation de leur nombre puisque la foire avait accueilli 9 500 visiteurs l’an dernier. Selon les données statistiques d’Emploi-Québec, le  taux de chômage de la région de la Capitale-Nationale s’élève, en mars 2017, à 4,6 %.

Un coup d’œil à la Zone multilingue lors de la Foire de l’emploi à Québec. Pour une mesure en instantané de leurs compétences en langue seconde, des chercheurs d’emploi ont passé un test écrit et ils ont rencontré un professeur du Centre de formation Eastern Québec pour un test oral.

Une collaboration vous intéresse?

Communiquez avec
Nina Kim
Chargée de projet

par courriel