Reseau veille tourisme – Édition 12

RÉSEAU VEILLE TOURISME | Édition 12 | January 2018

En collaboration avec le RDÉE Canada et la Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM, cette initiative est conçue pour diffuser les renseignements indispensables pour appuyer le développement de l’industrie du tourisme au sein des communautés de langue officielle en situation minoritaire du Canada.

DÉVELOPPEMENT DE PRODUITS

Des musées à égoportraits voient le jour aux États-Unis

Les États-Unis voient naître des expositions conçues spécifiquement pour que les visiteurs s’y mettent en scène et qu’ils publient ensuite leur photo sur les réseaux sociaux, particulièrement sur Instagram. C’est le cas du Museum of Ice Cream, de San Francisco, où chaque pièce est construite avec l’idée de créer la meilleure photo pour les réseaux sociaux. L’engouement est tel que billets pour les six prochains mois de l’exposition se sont vendus en moins de 90 minutes. La Color Factory et le 29Rooms proposent le même genre d’expérience : se perdre dans une salle remplie de plus de 10 000 rubans colorés, plonger dans une piscine à balles, errer dans l’une ou l’autre des 29 salles aux univers tous plus colorés les uns que les autres pour réaliser les égoportraits les plus fous. Le Musée des selfies ouvrira ses portes à Los Angeles cet hiver. Cette tendance bouleversera-t-elle les musées traditionnels ? Vaut-elle la peine d’être suivie ?

Source : Les Echos

Des visites mystères, pourquoi pas ?

À l’occasion du 5e anniversaire du Musée du Louvre à Lens, en France, les offices de tourisme de quatre villes situées aux alentours, ont organisé des visites mystères à la découverte de leurs trésors cachés. Ils ont invité les audacieux à prendre place à bord d’un bus en leur promettant surprises, saveurs et patrimoine d’exception, le tout, sans aucuns frais. Une bonne façon de piquer la curiosité et de tirer parti d’un attrait régional majeur.

Source : EventBrite

Echologia – Natur’Eau Parc, un projet de valorisation touristique

Echologia – Natur’Eau Parc est un projet de revitalisation touristique d’un ancien village et de carrières d’exploitation de chaux abandonnées situé à Louverné en France. Sur un parcours de trois kilomètres, le Natur’Eau Parc propose une quarantaine d’arrêts pour admirer la biodiversité et découvrir l’apiculture, l’aquaponie (contraction d’aquaculture et d’hydroponie) l’eau, l’écologie, le patrimoine et l’Homme, à travers des animations ludiques et pédagogiques. Il offre aussi plusieurs activités telles que la pêche, des énigmes à résoudre, des chasses au trésor, des rencontres à la ferme, des parcours d’aventure, ainsi que divers types d’hébergement. Echologia – Natur’Eau Parc courtise également la clientèle corporative avec ses salles de réunion pouvant accueillir jusqu’à 500 personnes assises. En décembre 2017, l’entreprise a remporté l’une des six Palmes du tourisme durable dans la catégorie « Loisir ».

Sources : Acteurs du tourisme durable et Echologia

Source : Echologia

RVandBee, un réseau qui fait découvrir le Canada aux caravaniers

Depuis le 31 mars 2017, le site Web RVandBee, encourage les caravaniers à découvrir le Canada. Les membres de cette communauté en ligne louent une parcelle de leur terrain à des campeurs ou à des caravaniers, selon le même principe qu’Airbnb. Le but avoué de son fondateur, Daniel Picard, un amérindien de Wendake au Québec, est de faire découvrir le Canada en français, d’un bout à l’autre du pays. Aujourd’hui, RVandBee prend de l’expansion à l’extérieur du Québec, particulièrement au Manitoba, où il a créé un partenariat avec Joie de vivre Manitoba, le secteur touristique du Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM). Le prochain objectif de RVandBee : établir une route francophone au Canada !

Source : CDEM

Source : RVandBee

Street Art City un centre dédié à la culture urbaine

Street Art City est un projet artistique qui regroupe 13 bâtiments d’une surface totale de 7 000 m². Construites en béton dans les années 80 et laissées à l’abandon depuis 1993, ces bâtisses servent maintenant aux artistes du monde entier qui y expriment tout leur génie créatif dans 55 fresques murales (voir la vidéo). City Street Art propose une découverte architecturale et artistique qui permet aux visiteurs de s’imprégner totalement de ce lieu désaffecté. Cette nouvelle offre a permis à Moulins, commune de la région Auvergne-Rhône-Alpes, de revitaliser un quartier déserté et de se positionner comme une destination de tourisme urbain et de court séjour thématique pour les visiteurs en provenance de grandes villes comme Paris, Lyon, Orléans ou Clermont-Ferrand.

Source : Direction générale des entreprises

Source : YouTube

MARKETING

Une trousse « Ambassadeur » pour faciliter l’accueil des visiteurs

Tourisme Outaouais a créé la trousse « Ambassadeur », un outil précieux pour mieux informer ses résidents sur les activités et les attraits de la région. Cette dernière contient des cartes postales dessinées par des enfants de la région et illustrant leur attrait préféré de l’Outaouais, un calendrier des activités, une liste de coups de cœur proposés par des gens de la région, le guide touristique officiel ainsi qu’une foule d’informations pratiques. La trousse a été remise aux participants de plusieurs évènements régionaux afin d’en faire des hôtes parfaits et des ambassadeurs de l’Outaouais. Elle est toujours disponible sur le site Web de Tourisme Outaouais.

Créer et commercialiser des itinéraires touristiques transnationaux

La Commission européenne du tourisme et l’Organisation mondiale du tourisme procurent des conseils pratiques sur la création et la mise en œuvre de routes touristiques, sur la commercialisation du tourisme thématique, son développement, sa gestion et sa promotion, le tout, regroupé dans un guide complet. On y définit le tourisme expérientiel et thématique pour ensuite produire un guide pratique visant la création d’une route :

  • Planifier;
  • Cibler la clientèle;
  • Développer le produit (facteurs de succès);
  • Commercialiser;
  • Études de cas.

L’étude complète est disponible ici (En anglais seulement).

Source : Organisation mondiale du tourisme (En anglais seulement)

OUTILS TECHNOLOGIQUES

Des robots mettent en valeur le patrimoine

Depuis quelque temps déjà, différents robots ont fait leur apparition dans les musées et les lieux patrimoniaux. Ils permettent :

  • de visiter les lieux à distance. Sur roues, équipé de caméras placées à hauteur d’homme, d’un micro et d’un écran, le robot déambule à travers les collections du musée, se faisant ainsi le relais du visiteur éloigné. Ce dernier contrôle le robot pour effectuer la visite à distance du musée. La caméra permet de zoomer et d’examiner les objets de la collection tandis que micros et hautparleurs permettent d’interagir avec d’autres visiteurs.
  • d’explorer les recoins les plus inaccessibles (espaces trop fragiles, exploration de nuit, etc.) pour offrir une expérience unique.
  • de guider les visiteurs ou encore d’animer des visites.

Le site Web Club Innovation et Culture France présente plusieurs exemples d’utilisation des robots par les musées et les monuments français.

Source : Club Innovation et Culture France

Source : New Atlas

PARTENARIATS

La société des musées du Québec s’associe à Kéroul

En décembre dernier, la Société des musées du Québec (SMQ) a signé un partenariat avec Kéroul, une OBNL dont les actions visent à rendre le tourisme et la culture accessibles aux personnes à capacité physique restreinte. Cette entente vise à encourager les membres de la SMQ à améliorer leur accessibilité pour les personnes en situation de handicap. Pour ce faire, Kéroul fournira un accompagnement par l’entremise de services-conseils à tarifs préférentiels et informera les musées en ce qui a trait aux bonnes pratiques ainsi qu’aux aides financières disponibles pour améliorer l’expérience du visiteur. De plus, tous les musées membres de la SMQ pourront offrir à leurs employés la formation Service Complice qui vise à les outiller pour mieux répondre aux besoins de cette clientèle en croissance. Enfin, soulignons que le Guide des musées, que l’on peut trouver sur le site Web de la SMQ, permet déjà de sélectionner un établissement accessible (voir l’image ci-haut), par région et par intérêt.

Source : Kéroul

RESSOURCES HUMAINES ET FORMATION

Un café lutte contre la pénurie de main-d’œuvre

Pour charmer la relève et recruter des employés de choix, les propriétaires du Bistro Café Summum de La Baie, au Saguenay, proposent de payer les frais de scolarité de leur personnel-cadre pour des programmes postsecondaires liés à la gestion et à la restauration. Grâce à cette conciliation travail — études, l’entreprise québécoise s’assure aussi d’une meilleure rétention de sa main-d’œuvre. De plus, cette pratique renforce le sentiment d’appartenance des employés et peut même en encourager certains à gravir les échelons au sein de l’entreprise; tout le monde y gagne !

Source : Informe Affaires

Favoriser le retour au bercail d’anciens employés

Stéphanie Fissette, conseillère en gestion des personnes en milieu de travail, souligne l’importance d’adopter une attitude susceptible de favoriser le retour au bercail d’ex-employés ayant quitté volontairement leur poste pour aller travailler chez un compétiteur. Leur départ doit s’effectuer dans un climat d’ouverture. Ces anciens salariés constituent un bassin non négligeable de talents. Ils ont acquis de nouvelles compétences qu’ils peuvent mettre à profit une fois de retour dans l’organisation. De plus, l’expérience prouve que les employés « boomerangs » sont souvent plus fidèles lorsqu’ils reviennent dans l’entreprise, d’où la nécessité de conserver un lien, que ce soit par des activités de réseautage, des événements spéciaux ou encore des 5 à 7.

Source : Conseil québécois des ressources humaines en tourisme

Inscrivez votre nom à notre liste d’envoi
afin de recevoir des nouvelles du Réseau de veille en tourisme.