L’évaluation

Le but de ces premières démarches consiste à consulter le public et à recevoir des commentaires qui permettront de définir les plans de développement de la municipalité et à permettre de mesurer où se trouve la municipalité dans son propre développement. Ces premières rencontres devraient consister en des présentations décontractées et un contexte de rencontres sociales qui comprend de légers rafraichissements.

La promotion des rencontres doit être professionnelle et adaptée aux jeunes. La promotion doit se réaliser à l’aide d’imprimés, sur les médias sociaux et par le bouche-à-oreille. Les citoyens doivent sentir que leur apport sera considéré et intégré dans les plans de développement; autrement, ils ne participeront pas à ces rencontres initiales. Toutefois, il devrait être clair que ces rencontres ne consistent pas en une tribune pour exprimer les dissensions et les revendications devant le conseil; ces dernières sont mieux accueillies lors des rencontres du conseil municipal.

Qui devez-vous inviter?

  • Les conseillers municipaux
  • Les jeunes
  • Des représentants d’organismes bénévoles
  • Des représentants de tous les groupes d’âge
  • Des représentants des deux langues officielles
  • Des dirigeants communautaires

Il sera demandé aux participants d’exprimer leurs idées et leur priorité par rapport aux sujets suivants :

  • les services aux familles
  • le patrimoine communautaire
  • les arts et la culture
  • les sports et loisirs
  • les infrastructures municipales
  • la création d’entreprise
  • l’agriculture
  • le tourisme
  • le développement industriel et résidentiel, et
  • l’embellissement de la collectivité.

Il est possible d’ajouter des possibilités de développement supplémentaires, mais l’approche économique doit toujours être maintenue. Les commentaires sont compilés et utilisés pour définir les plans de développement de chaque municipalité.

Il est de bon usage d’adopter une approche de développement social et économique pour les collectivités où la population est petite, où le nombre de citoyens mobilisés est restreint et où ils sont déjà engagés dans plusieurs autres initiatives. Cette approche permet d’éviter l’épuisement des bénévoles et d’aborder des problèmes comme l’isolement social et la pauvreté. Sans certains mécanismes de développement social, il ne peut y avoir de gains économiques.

Il est avantageux de demander aux participants intéressés d’ajouter leur nom et leurs coordonnées sur les fiches d’inscription qui correspondent à leur champ d’intérêt afin qu’ils puissent être invités à se joindre au comité de développement officiel.