Tourisme

Le tourisme représente un domaine important de possibilités pour le développement des communautés anglophones au Québec et un moyen de diversifier les économies, démarrer de nouvelles entreprises et créer des emplois.

Les récentes diminutions du nombre de touristes internationaux visitant le Canada ont suscité un nouvel intérêt envers le soutien au développement de ce secteur à tous les échelons de gouvernements. Puisque de plus en plus de touristes font preuve d’un intérêt particulier envers la culture et le patrimoine et que les marchés ontariens, américains et anglais démontrent un grand intérêt envers le tourisme culturel, il existe du potentiel de développement touristique inexploité par les communautés anglophones du Québec.

Selon l’Organisation mondiale du tourisme, le Canada n’est plus dans les 10 premiers rangs depuis 2004 et en 2010, il se classait au 15e rang. La mise en œuvre de Tourisme 2025 reclassera le Canada parmi les dix premiers rangs des destinations les plus fréquentées par les voyageurs internationaux. Un tel reclassement signifie :

Le tourisme est un moteur d’activités économiques puissant au Canada. Il concourt à la richesse du pays autant que l’agriculture, la pêche et la forêt. En 2008, le tourisme a produit plus de 74 milliards de dollars en revenu, soit 2 % du PIB et il a créé des emplois pour plus de 600 000 Canadiens.

Certaines conditions doivent exister pour que les entreprises et les communautés puissent créer des possibilités de développement touristique viables et réussies, comme une visibilité accrue, la possibilité d’obtenir du financement, de la formation et des possibilités de réseautage. La CEDEC, dans son rôle de meneur et de moteur de développement économique communautaire et d’employabilité, est bien placée pour jouer un rôle principal dans la collaboration et les partenariats, le soutien aux entreprises et la promotion de projets touristiques à l’échelle régionale et provinciale.

En collaborant avec les intervenants, les projets touristiques de la communauté anglophone seront soutenus et renforceront l’offre touristique du Québec en rendant ce dernier plus accessible aux touristes anglophones.

Afin d’accomplir les objectifs mentionnés, la CEDEC collaborera
avec des partenaires et développera les idées suivantes :

Une augmentation du nombre de voyageurs internationaux aurait des répercussions partout dans la province et au-delà.

Le tourisme culturel est un segment de l’industrie qui connaît une croissance rapide. Les voyages culturels et patrimoniaux représentaient 40 % du tourisme international en 2007 en comparaison à 37 % en 1995 selon l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et l’Organisation mondiale du tourisme. Le touriste culturel a tendance à rester plus longtemps et à dépenser plus au cours de son séjour. La communauté anglophone peut tirer profit de cette tendance en offrant des expériences et des produits touristiques exceptionnels haut de gamme qui viennent compléter l’offre existante du tourisme québécois.

Engagez-vous et ouvrez la porte à de nouvelles possibilités

Maintenant, nous cherchons des partenaires et des possibilités touristiques touchant la stratégie.

Grâce à Tourisme 2025, nous nous attendons à obtenir les résultats suivants :

  • Encourager la création de nouvelles entreprises et de nouveaux emplois
  • Soutenir la croissance d’entreprises existantes ou indirectement reliées au tourisme
  • Fournir un cadre à la formation de partenariats avec les principaux intervenants de l’industrie du tourisme