Michael Toye

Monsieur Michael Toye a été consultant en développement économique communautaire et en économie sociale, un entrepreneur social, un auteur, un conférencier, un chercheur et un analyste des politiques à la Bibliothèque du Parlement. Depuis 2008, monsieur Toye est directeur général du Réseau canadien de développement économique communautaire (RCDÉC).

L’engagement de monsieur Toye auprès du RCDÉC remonte à l’an 2000 lorsqu’il a aidé l’organisme à organiser le forum sur la politique nationale du RCDÉC au moment où il occupait un poste de coordonnateur à la Coopérative de consultation en développement La Clé.

En 2003, il a officiellement joint les rangs du RCDÉC au poste de directeur du programme d’apprentissage communautaire.

Monsieur Toye, qui fut directeur du programme de 2003 à 2006, a coordonné un projet de recherche-action de trois ans dont l’objectif consistait à découvrir les points communs de l’insertion sociale et du développement économique communautaire. De plus, il a supervisé l’organisation des conférences nationales annuelles du RCDÉC qui attirent des centaines d’experts en développement économique communautaire et de spécialistes.

Récemment, monsieur Toye a approfondi ses connaissances de la politique sociale canadienne et de la procédure parlementaire en occupant le poste d’analyste des politiques à la Bibliothèque du Parlement à Ottawa pendant qu’il donnait aussi des cours sur le développement économique communautaire et l’entreprise sociale à l’Université Concordia.

Monsieur Toye a rédigé de nombreux articles et d’autres ouvrages sur le développement économique communautaire et l’économie sociale, dont une collaboration à l’édition du livre intitulé « Community Economic Development: Building for Social Change ».

Originaire du sud de l’Ontario, il demeure maintenant à Tingwick au Québec sur une ferme appartenant à la famille de sa femme depuis cinq générations où il profite de la compagnie de six enfants, trois chats et deux chiens. Il apprécie pleinement la tranquillité de son bureau.