Des Québécois anglophones prêts à travailler

19 décembre 2018 | Main-d'œuvre

Depuis septembre 2017, la CEDEC collabore avec la Première Nation Kebaowek, une petite communauté de 800 Algonquins à Kipawa au Québec et plusieurs autres partenaires pour créer un programme de formation favorisant l’employabilité des jeunes de Kebaowek visant à les préparer pour des possibilités d’emploi dans le domaine du tourisme avant l’ouverture du Parc national Opémican.

Un peu plus d’un an plus tard, le 30 novembre, une cérémonie de remise des diplômes a eu lieu à Kebaowek pour honorer cinq étudiants qui ont complété le programme de formation intégrée avec succès.

La création du parc national sur le territoire algonquin traditionnel a préparé la voie pour un partenariat dynamique avec un employeur local, la Sépaq, afin de créer une formation ciblant l’employabilité et les compétences essentielles de jeunes autochtones de Kebaowek qui les aiderait à œuvrer dans le secteur du tourisme et de la culture.

Le besoin de formation en français ayant été cerné comme le premier obstacle à l’employabilité, l’équipe formée par le partenariat a conçu une expérience formative qui donnerait aux étudiants les compétences langagières nécessaires, le savoir-être et les compétences techniques requises pour assurer leur embauche au parc.

Le résultat a pris la forme d’un modèle d’enseignement intégré qui se concentrerait sur une approche par l’apprentissage des tâches, lequel a requis l’efficacité des trois partenaires : la communauté (la Première Nation Kebaoewek), l’employeur (la Sépaq) et un partenaire du domaine de l’éducation (le Conseil scolaire de l’éducation des adultes Premières Nations).

En tout juste sept mois, une cohorte d’étudiants étaient inscrits dans un cours de francisation de deux mois, suivi d’un placement professionnel au Parc Opémican. Durant ce temps, les étudiants ont pu pratiquer leurs nouvelles compétences linguistiques dans un environnement de travail authentique aux côtés du personnel de la Sépaq. Après le placement professionnel, les étudiants sont retournés en classe pour finir leur formation linguistique et la Sépaq a invité les cinq diplômés à lui faire parvenir leur candidature pour la prochaine période d’embauche ayant lieu au début de l’année 2019 où cette dernière se prépare pour la nouvelle saison estivale.

La reproduction du succès

Le succès atteint par la première communauté pilote du projet de formation professionnelle coopérative révèle que le modèle s’avère prometteur pour ce type de formation intégrée et nous suivrons l’évolution des étudiants quant à leur intégration au marché du travail.

La CEDEC utilise ce modèle dans une deuxième communauté. Les participants de Gesgapegiag, une communauté micmaque anglophone, ont commencé un programme de formation réalisé en partenariat avec le Centre de formation professionnelle aux adultes, The Anchor, de New Carlisle au Québec dans le but de renforcer les capacités de livrer des produits et services touristiques  fondés sur la culture. Ceci fait partie d’un contexte plus grand du besoin d’employés bilingues en services à la clientèle en Gaspésie dans le but de donner de l’expansion à l’industrie touristique régionale.

Pour vous renseigner davantage sur la façon dont ce modèle pourrait fonctionner dans votre milieu de travail ou dans votre collectivité, veuillez communiquer avec la CEDEC pour de plus amples renseignements.

Une collaboration vous intéresse?

Communiquez avec
Nina Kim
Gestionnaire de projet

par courriel