L’information sur le marché du travail

Un accès à de l’information fiable et synthétisée sur le marché du travail constitue une condition requise importante pour une économie canadienne croissante et innovatrice. Tous les intervenants d’une économie florissante profitent d’une telle connaissance.

La stratégie de mise en valeur de la main-d’œuvre de la CEDEC  s’harmonise aux recommandations pour une croissance économique formulées par le Conseil consultatif en matière de croissance économique du gouvernement fédéral. L’information sur le marché du travail recueillie et analysée sera utilisée pour prévoir quels seront les secteurs à forte croissance dans les communautés que nous desservons.

LES PRINCIPAUX DÉFIS :

  • Au cours de 15 dernières années, la proportion d’anglophones a considérablement augmenté au Québec, même de 50 % dans certaines régions.
  • Les pressions économiques et les tensions en matière de main-d’œuvre ont rendu l’obtention d’un emploi rémunérateur de plus en plus difficile.
  • Un nombre croissant de jeunes Québécois anglophones bien instruits partent de la province pour se trouver un emploi ailleurs.
  • L’information sur la main-d’œuvre anglophone au Québec est incomplète ou difficile à trouver.

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS :
Dawn Copping,
Coordonnatrice de projet pour la CEDEC
dawn.copping@cedec.ca
819-566-7228 | 888-641-9912

LES OBJECTIFS

• Rassembler des dirigeants d’entreprise, des chercheurs et autres spécialistes du marché du travail.

• Mettre en commun les données existantes sur le marché du travail, produire de nouvelles données sur le marché du travail et en assurer l’accessibilité rapide et continue.

• Collaborer avec le « FutureSkills Lab »  et le Conseil de l’information sur le marché du travail pour accéder à de l’information sur le marché du travail..

• Concevoir un plan d’action de recherche visant à combler les lacunes de l’information sur le marché du travail.

• Utiliser l’information sur le marché du travail pour aider les employeurs à trouver la main-d’œuvre désirée.

• Influencer l’orientation de la future recherche sur la mise en valeur de la main-d’œuvre.